DATV sur 50 MHz

par Michel Vonlanthen HB9AFO

 

Equipement de réception de la bande 50 MHz

 

  • Antenne yagi 5 éléments (Konni-Antennen)

  • Préamplificateur en tête de mât S6 (SSB Electronic) réglé sur 8dB de gain (le minimum)
    alimenté par le coax (en 12V à l'aide d'un injecteur de courant) et commutable ON/OFF

  • 10 m de gros câble à faible perte Suhner RG-213/U

  • Récepteur AOR AR5001DX réglé sur 50MHz

  • Convertisseur 45-437MHz sur sa sortie IF 45 MHz à large bande (10MHz)

  • SDR Air-Spy et logiciel SDR Sharp pour visualiser le spectre (réglé sur 437MHz)

  • Récepteur DVB-S le Minitiouner de F6DZP réglé sur 437MHz

 

Utilité du préamplificateur ?

 

1) Le but principal d'un préamplificateur en tête de mât est de compenser les pertes dans le câble antenne-récepteur. Dans ce cas, son gain devra réglé de façon à compenser exactement les pertes mesurées du  câble. De cette façon, le récepteur conservera l'entier de sa dynamique car si le gain du préampli est plus élevé  que nécessaire, le signal me sera pas meilleur à l'entrée du récepteur (le s/n restera le même), par contre ce dernier sera saturé plus vite par un signal fort.

Dans mon cas, les pertes dans le câble sont négligeables, une fraction de dB. Par conséquent, en théorie un préampli est inutile.

 

2) Un préamplificateur peut aussi améliorer la réception s'il est plus sensible que le récepteur qui fait suite, c'est-à-dire si son rapport signal/bruit (s(n) d'entrée est meilleur que celui du récepteur. Sur 50MHz cela semble douteux car nous sommes à l'extrémité haute des ondes-courtes et cette bande est affectée d'un bruit intrinsèque supérieur à celui qui existe dans les bandes plus élevées comme le 144 MHz par exemple. Et le récepteur AR51001DX est un récepteur sensible de qualité professionnelle. Donc à-priori un préamplificateur semble inutile.

 

3) Un bon préamplificateur doit être précédé d'un filtre passe-bande, à faible perte pour ne pas dégrader le rapport s/n d'entrée. C'est le cas du SP6 que j'utilise.

 

 


Sélectivité du préamplificateur 50MHz SP6

 

 

 

Chez moi à Bussigny, la bande 50 MHz est relativement propre et exempte de QRM ce qui semble rendre inutile l'installation d'un préamplificateur en tête de mât.

 

 

Comparaisons live

 

Alors qu'en est-il en réalité, utile ou inutile un préamplificateur? Sur les listes du web, la plupart des om ont considéré un préamplificateur comme inutile sur 50MHz, sauf Pierre HB9IAM qui lui, en a fait l'expérience avec de la réception DATV. Pour lui un préampli est très utile, voire indispensable si on veut pousser son installation de  réception dans ses derniers retranchements.

 

En réception SSB/CW sur 50MHz, je dois dire que la différence, s'il y en a une, ne saute pas aux yeux (aux oreilles en l'occurrence). Le signal paraît plus fort à l'oreille parce qu'il est amplifié par le préampli mais le rapport s/n du signal CW reçu est identique, ou du moins aucune différence ne se perçoit à l'oreille.

 

J'ai donc effectuée une mesure réelle sur un signal DATV, du DVB-S à SR 160, en insérant un atténuateur variable (résolution 1 dB) à l'entrée du récepteur. De cette façon je peux amener le signal d'entrée à sa limite extrême, là où le Minitiouner se synchronise tout juste, et plus si je rajoute une atténuation supplémentaire de 1 dB.

 

La comparaison est spectaculaire et contredit la théorie. Bien-sûr, pour être scientifiquement exacte, il faudrait pouvoir mesurer très précisément les rapports s/n des équipements et les pertes dans le câble et la connectique, que j'estime à 1dB au maximum (on est à 50MHz).

 

 

Manip

 

1) Je règle le signal reçu d'une station située à 60km de chez moi et que je ne vois pas (chaîne de montagne dans l'axe) afin qu'elle soit en.-dessous du seuil de réception du Minitiouner avec l'atténuateur réglé à 13dB. Là le Mer est zéro et le Vber (erreurs Viterbi) infini. Avec l'atténuateur sur 12dB, le Minitiouner synchonise mais met longtemps à le faire: Mer 4dB et Vber entre 30 et 40%. L'image apparaît de temps en temps mais elle est pixellisée.

 

Sans rien changer, j'enclenche le préampli. Le Minitiouner synchronise immédiatement avec un Mer de 10dB et Vber de 3-4%. L'image reçue est parfaite. Je peux maintenant rajouter de l'atténuation pour évaluer la réserve. Avec  22dB, soit 10 dB de plus, l'image est toujours parfaite, le Mer à 8dB et le Vber à 4 à 2%, fluctuant avec la propagation. A l'oreille (je dois être un des rares opérateurs à écouter un signal DATV) et sur le spectre montré par le SDR, je constate souvent du QSB rapide dû au passage des avions, l'axe d'approche de l'aéroport de Genève-Cointrin coupant l'axe de réception.

 

 

Conclusion

 

En conclusion, l'insertion d'un préamplificateuir d'antenne améliore considérablement la réception d'un signal DATV sur 50MHz. Dans mon cas d'au moins 10 dB!

 

A suivre avec d'autres essais...

Retour