Le Funcube Pro+
Récepteur toutes bandes et tous modes bon marché et performant

 

Par Michel Vonlanthen HB9AFO

 

Le Funcube Pro+ (successeur du Funcube Pro) est un récepteur numérique qui tient dans une clé USB. Avec une antenne reliée à sa prise SMA d'entrée, on l'enfiche dans une prise USB d'un ordinateur PC ou Mac et on obtient un excellent récepteur toutes bandes et tous modes.

 

Cela faisait longtemps que j'avais à l'oeil les récepteurs SDR, mais je pensais que leurs qualités n'approchaient pas celles des récepteurs conventionnels d'où mon peu d'empressement. Le Funcube m'avait tenté dès le départ mais je n'avais jamais été assez rapide pour en obtenir un. Son concepteur Howard les met en vente sur le Net dès qu'il en a reçu et testé un lot mais ils partent chaque fois en quelques minutes. Très récemment j'ai été sur son site pour voir à quelle date serait vendu le prochain lot et je suis tombé pile sur son message qui disait qu'il allait incessamment le faire mais qu'on pouvait s'inscrire sur une liste d'attente car il avait un peu de retard, ce que j'ai fait. A ma grande surprise, je reçu un mail de sa part quelques jours plus tard pour me dire que je pouvais passer ma commande. Quelques minutes après c'était fait, le paiement par Paypal aussi, le tout immédiatement confirmé par mail. Mais le plus fort c'est que 2 jours après le facteur sonnait à ma porte avec mon Funcube en mains !

 

 


Le récepteur Funcube Pro+

 

Le Funcube a été développé par l'AMSAT-UK afin de fournir un récepteur bon-marché à tous ceux qui désirent écouter le satellite STRAND-1, le premier Cubesat construit par l'AMSA-UK et lancé avec succès en février 2013.

 

C'est un récepteur numérique (SDR, Software Defined Radio) tous modes à large bande. Il se présente sous la forme d'une clé USB qui se branche à un PC. Il est stable et sensible, ce qui en fait un excellent récepteur.

 

La chaîne de réception se compose donc d'une antenne, du Funcube enfiché dans une prise USB d'un PC ou d'un notebook et du logiciel d'application, en l'occurrence le SDR Sharp (ou SDR#, "sharp" veut dire "dièze" en anglais), qu'on peut télécharger gratuitement sur le net. D'autre logiciels peuvent également être utilisés.

 

 

 


Schéma-bloc

 

Le Funcube Pro+, sorti en 2013, est la seconde version de cet engin. Ses performances sont largement supérieures au premier, notamment sa couverture en fréquence et sa sensibilité.

 

Par rapport aux récepteurs SDR du commerce, celui-ci a 2 avantages principaux. D'une part son bas prix, dans les 200 Francs, et ensuite sa très large couverture en fréquences, des ondes longues à presque 2 GHz (avec un trou entre 240 et 420 MHz.).

 

Il y a deux autres types de récepteurs SDR dans le commerce: les clé USB utilisées pour recevoir la télévision TNT qui ont été habilement transformées en récepteurs tous modes grâce à des logiciels adéquats. Leurs qualités n'atteignent cependant pas celles d'un Funcube Pro+. L'autre catégorie est celle des récepteurs pour ondes-courtes, qui vont en général jusqu'à 50-60 MHz, pas plus. A-priori, je destinais mon Funcube à servir de récepteur panoramique derrière mon transceiver 432 utilisé pour le trafic 10 GHz derrière un transverter. Il me fallait donc un SDR qui couvrait la bande 430 MHz et c'est pour cela que j'ai choisi le Funcube, qui est le seul à offrir cette possibilité avec une bonne qualité de réception. Et je n'ai pas été déçu, c'est le moins que je puisse dire!

 

 

Spécifications

  • Fréquences:
    De 136 kHz à 240MHz et de 420MHz à 1.9 GHz
    11 filtres en entrée, filtres super raides SAW sur 2m et 70cm
    Oscillateur de référence: 0.5ppm 26MHz
     

  • Sensibilité:
    0.15µV à 145MHz pour 12dB SINAD
    Signal discernable en USB: 3µV à 200 kHz, 0.3µV à 1 MHz  et  0.03µV plus haut
     

  • PC:
    Vitesse d'échantillonnage: 192 kHz / 16 bits (32 bits en interne)
    Interface PC: USB mâle A (12 Mbps)
    Ne nécessite aucun driver

On peut télécharger le Manuel d'utilisation ici.

 

Forum en anglais sur Yhoo: http://uk.groups.yahoo.com/group/funcube/

 

Site web de SDRSharp ou SDR#

 


Ce que permet de faire le Funcube

 

Il permet de recevoir une émission en AM, modulation d'amplitude, encore utilisée principalement par l'aviation en VHF, en FM large (FM entre 88 et 108MHz) et étroite (bandes amateur), en SSB (USB et LSB), en CW, télégraphie, bande latérale supérieure "U" ou inférieure "D",  en DSB, double bande latérale, par exemple de l'AM. Dans ce cas il faut se caler pile sur la porteuse sinon on entendra cette dernière sous forme d'un sifflement.

Tout cela avec l'avantage du numérique, soit de pouvoir varier à volonté la largeur du filtre de bande BF (Champ "Filter bandwidth" de l'onglet "Radio").

 

Chez moi, la sensibilté du Funcube est supérieure à celle de mon transceiver FT-857. J'ai fait mes premiers essais lors du contest VHF-UHF du 2 mars 2013 et j'ai eu la grande surprise de recevoir la station anglaise  G4TSW ! Après avoir commuté l'antenne sur mon FT-857, j'ai pu le contacter dans problème. C'était mon premier QSO en fixe avec l'Angleterre sur 144MHz en 50 ans de trafic !

 

En plus de recevoir le son de l'émission choisie, on peut également voir le signal ainsi que tout ce qu'il y a de part et d'autre sur une largeur maximum de 192kHz (= fréquence d'échantillonnage de la carte son du PC). Il suffit ensuite de cliquer dessus avec la souris pour la recevoir dans le haut-parleur. On peut varier la largeur de bande au moyen du curseur "zoom" situé à droite de l'écran.

 

Et en plus, la fonction "chute d'eau", waterfall en anglais, sur l'écran du bas, rend visible les signaux et leur variation en fonction du temps. C'est particulièrement utile sur un enregistrement car cela permet de situer dans le temps ce qui a été mémorisé. On peut varier la vitesse du défilement au moyen du curseur "Speed" à droite de l'écran. Le curseur "Contrast" permet de varie les couleurs de la chute d'eau afin de mieux discerner les signaux faibles par exemple.

 

La fonction d'enregistrement

 

est particulièrement spectaculaire car elle ne mémorise pas seulement le signal écouté, mais tous ceux qui sont situés dans la game de 192kHz.

 

De ce fait, lorsqu'on se repasse le fichier mémorisé, un fichier audio WAV ordinaire non compressé, on peut sélectionner n'importe-quelle fréquence située dans cette gamme-là, ce qui permet d'écouter tous ce qui a été reçu dans cette gamme-là au moment de l'enregistrement. Exactement comme si la réception se faisait en live, sauf qu'on peut varier la fréquence écoutée mais pas la fréquence centrale.

 

 

Dès qu'on a cliqué sur le bouton "Record", le fichier WAV se mémorise automatiquement dans le répertoire du logiciel, dans mon cas C:\sdr-stable. On peut ensuite le re-écouter en le sélectionnant dans la liste des périphériques d'entrée:

 

 


Mise en route

 

Une fois en possession d'un Funcube, il faut télécharger un des logiciels gratuits disponibles sur le Net. Pour ma part j'ai choisi SDRSharp car il permet d'utiliser un Funcube sans aucun driver additionnel, ce qui simplifie les opérations.

 

 

 

L'exemple qui suit illustre la réception de la station en modulation d'amplitude (AM) Volmet de l'aréroport de Genève sur 126.8 MHz sur un PC équipé de Windows 7. Je me trouve à une cinquantaine de kilomètres de Genève et mon antenne est une simple discone sur le toit. Mais je reçois également cette station dans mon sous-sol avec une antenne fouet directement branchée sur le Funcube.

 

Une fois SDRSharp chargé et après avoir cliqué sur le bouton "Play" tout en haut à gauche, l'écran du PC se présente ainsi:

 

 

 

Il faut bien-sûr que le paramétrage du logiciel ait été fait au préalable. Les indications ci-après en donnent un exemple concret et utilisable directement tel-quel:

 

 

Configure

SDRSharp: fenêtre "Configure"

 

"LNA enable" permet d'enclencher ou de déclencher le préamplificateur HF.

 

La "Frequency correction" permet de caler très précisément l'oscillateur de référence interne 26 MHz afin que la fréquence lue corresponde exactement à la fréquence reçue. Pour ce faire, il suffit simplement de recevoir une fréquence connue, ici celle du Volmet de l'aéroport de Genève sur 126.8MHz, et d'entrer une valeur de correction positive ou négative jusqu'à ce que cette fréquence soit située pile au centre de l'écran. Il faut bien-sûr que les champs "Frequency" et "Center" contiennent tous deux 126'800'000.

 

Si aucun son ne sort du haut-parleur du PC, s'assurer que son potentiomètre de volume n'est pas à zéro en cliquant sur l'icône "haut-parleur" qui se trouve sur la barre d'icônes en bas à droite de l'écran. Mettre le potentiomètre à mi-course.

 

Audio

Faire de même avec le potentiomètre "AF Gain" du logiciel dans l'onglet "Audio".

 

Mettre un Vu dans la case "Filter audio", le son sera meilleur.

 

 

 

 

 

 

Laisser les autres champs avec les valeurs par défaut.

 

 

Radio

Mode = "AM" (modulation d'amplitude)

 

Frequency = 126'800'000 (fréquence écoutée, où se trouve le curseur)

 

Center = 126'800'000 (fréquence centrale sur l'écran)

La bande reçu fait 192kHz de large sur l'affichage "analyseur de spectre", ce qui fait que l'on peut voir tous les signaux jusqu'à 96kHz de part et d'autre de la fréquence centrale. En principe, on calera donc la fréquence centrale "Center" sur la fréquence à recevoir et ensuite on pourra se déplacer de part et d'autre en cliquant sur l'endroit adéquat de l'écran avec la souris. Mais on  peut aussi décaler la fréquence centrale à gauche ou à droite afin de voir simultanément deux fréquences situées à plus de 95kHz l'une de l'autre parexemple.

 

Correct IQ = "Vu".

Très important car cette commande équilibre automatiquement les deux sortie I et Q du convertisseur analogique-digital du récepteur. A défaut, on aura continuellement une porteuse au centre de  l'écran et la fréquence-image sera visible.

 

Swap I & Q = "Vu" dans mon cas. Cette commande permute les deux sorties I et Q. La réception est légèrement meilleure dans cette position chez moi.

 

Laisser les autres champs avec les valeurs par défaut.

 

 

FFT display

 

"Use time marker" = Vu. Cette commande introduit un marqueur de la date et de l'heure sur la chute d'eau. Cela permet de restituer la date et l'heure d'une réception sur un enregistrement.

 

"Spectrum Offset" et "Spectrum Range" modifient les références de la partie analyseur de spectre. Vous aurez vitre compris à l'usage.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser les autres champs avec les valeurs par défaut.

 

 

 

Le Funcube pro+ est vraiment un récepteur extraordinaire. C'est ma première expérience SDR car ce que j'avais lu des SDR jusqu'à présent ne m'avait guère enthousiasmé. D'autant plus que le fait de devoir utiliser un PC ou un notebook pour commander le SDR ne me plaisait pas particulièrement car en portable ce n'est pas pratique. Mais là je dois dire que je suis enthousiasmé par le Funcube Pro+. Ses avantages compensent largement l'inconvénient de devoir le brancher à un ordinateur. Depuis j'ai eu l'occasion de tester d'autres SDR et de lire leurs spécifications, et ce que j'ai vu me permet de dire qu'il n'y aura pas de retour à la réception analogique. C'est comme avec la photographie: le numérique apporte tellement d'avantages que le retour à l'argentique est impensable.

 

Mais la technique numérique n'est pas facile à comprendre car tout se fait par traitements mathématiques. Le radioamateur moyen ne pourra plus développer entièrement son équipement comme lorsqu'un boulanger motivé pouvait construire lui-même son émetteur CW ondes-courtes de toutes pièces. Il pourra toujours le faire, mais il sera obligé d'acheter des composants sous forme de modules prêts à l'emploi, le logiciel par exemple. Il faut trop de connaissances pour pouvoir développer quelque chose dans ce domaine. Par contre, pour assembler,  utiliser et y prendre du plaisir, pas de problème, je viens d'en faire l'expérience...

 

Dernier conseil: si cet engin vous intéresse, consultez de temps en temps cette adresse. C'est là que Howard met les infos pour pouvoir commander: http://www.funcubedongle.com/

 

Forum de discussion Funcube Pro+ (en anglais): http://uk.groups.yahoo.com/group/Fcdproplus/

 

 


 

 

Réglage de la fréquence

 

L'écoute se fait à l'intérieur d'une bande d'environ 180 kHz utiles de large (192 kHz avec un petit déchet de chaque côté). Le champ "Center" est la fréquence centrale de cette zone tandis que le champ "Frequency" est la fréquence d'écoute à l'intérieur de cette gamme de fréquences.  Au début, le plus simple est d'inscrire la même fréquence dans ces 2 champs, par exemple 126'800'000 (Volmet aviation de GVA, en position AM). Le centre de l'écran de la fenêtre analyseur correspond donc à 126.800 MHz, la ligne verticale rouge, et le grisé qui correspond à la largeur du filtre de réception, ici 10 kHz. Si une émission apparaît sur cette fréquence, on l'entendra dans le haut.-parleur du PC. Mais on peut aussi voir tout ce qui apparaît de part et d'autre. A ce moment-là, il suffira de cliquer sur le signal arrivant avec la souris pour le recevoir, et elle s'inscrira dans le champ "Frequency".

 

On peut aussi utiliser les touches du clavier pour changer de fréquence. Pour cela, il faut inscrire l'écart des canaux dans le champ "Step size" (= dimension du pas) du volet "Radio". Par exemple, pour la bande aviation on pourra mettre 50 kHz et ensuite cliquer sur la flèche haut ou bas du champ "Frequency". Ceci fait on pourra utiliser les touches "flèche haut" et "flèche bas" du clavier pour augmenter ou diminuer la fréquence d'écoute de 50 kHz et ainsi de passer d'un canal à un autre. Mais attention à ne pas cliquer sur un champ avec la souris car cela désélectionnera alors ces touches. Le fait de cliquer sur un champ ou un bouton met le focus de Windows sur ce champ-là et à partir de ce moment, les touches "flèche haut" et "flèche bas" seront utilisables pour modifier le contenu de ce champ. C'est une particularité bien utile de Windows.

 

Avec les mêmes réglages que ci-dessus, le fait de cliquer sur une des flèches du champ "Frequency" permet ensuite de déplacer la fréquence d'écoute (ligne rouge verticale avec largeur du filtre en grisé) à l'intérieur de la fenêtre de l'analyseur de spectre, ce dernier ne bougeant pas. Si l'on fait la même chose mais en cliquant auparavant sur une des flèches du champ "Center", la fréquence d'écoute restera au centre de l'analyseur c'est ce dernier qui se déplacera, ce qui est pratique lorsqu'on veut scanner une large gamme de fréquences à la recherche d'une émission.

 

 

Onglet Analyseur de spectre

 

On peut varier la largeur du spectre de fréquences visualisé sur l'écran au moyen du curseur "zoom" à droite de l'écran. On peut aussi affiner le temps de réaction de l'analyse au moyen des champs "S-Attack" (temps de montée) et "S-Decay" (temps de descente). Pour ma part, je laisse "S-Attack" au maximum et "S-Decay" assez bas. De cette façon, les apparitions des signaux utiles se voit mieux à l'écran. Mais tout ce ci est une affaire de goût et vous aurez vite compris comment cela fonctionne à l'usage, c'est beaucoup plus vite fait que dit !...

 

 

Funcube Pro (version précédente du Pro+)

 

Avec le logiciel SDRSharp la mise en route du Funcube Pro est plus simple qu'avant pusqu'il n'y a plus besoin de charger de driver. Il suffit simplement de sélectionner "FUNcube Dongle Pro" au lieu de "FUNcube Dongle Pro+" dans la liste "Configure". Cet ancien modèle de Funcube fonctionne très bien mais avec la différence que l'ancien est moins sensible que le nouveau, probablement à cause des filtres HF inexistants. La largeur de la gamme reçue  visualisée sur l'analyseur de spectre est diminuée de moitié et passe de 192 kHz à 96 kHz. A part cela les autres caractéristiques sont en gros identiques et les commandes du logiciel agissent de la même façon.

 

 

Bug du logiciel: écran tronqué à droite et en bas

 

Pas grave mais qui m'a fait perdre pas mal de temps avant que je comprenne d'où venait le défaut. Au début, l'écran n'apparaissait pas en entier, la partie droite était tronquée (les curseurs n'apparaissaient pas) et le bas de l'écran aussi (partie "Recorder"). Et ceci aussi-bien en mode pleine page qu'en mode fenêtre. La solution a été de supprimer l'augmentation de 125% que j'avais dans la fenêtre Windows "Affichage, Faciliter la lecture à l'écran, taille du texte" et de la remettre à 100%. Tout est ensuite rentrée dans l'ordre.

 

 

Un autre logiciel: SDR-RADIO

 

Le fichier "SDR-RADIO-Pro_v2.0b1315.exe" permet de l'installer. Ce soft est nettement moins intuitif que SDRSharp, donc plus compliqué à mettre en route, notamment en ce qui concerne le choix de la fréquence qui ne peut pas se faire au moyen des touches Up-Down mais uniquement avec la souris. Par contre il a l'avantage d'offrir jusqu'à 6 VFO en utilisation simultanée, ce qui permet d'écouter jusqu'à 6 signaux en même temps. Cela peut ouvrir le chemin de la réception en diversity.


 

 

 

Cet article décrit la réception des satellites météo défilants style NOAA avec un FUNCube dongle Pro (pas +).

 

Exemple d'image:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

By  Jim Lesurf

 

 

 



Avec des essais comparatifs plus complets, j'ai constaté que pour des signaux très faibles, le K3 reprend le dessus (le seuil de bruit est tout de même plus bas pour ce dernier) ; sans être certain, je pense qu'il y a une légère dégradation lors de la conversion audio à la sortie du K3, malgré une carte audio de bonne qualité; le passage "direct" en audio "numérisée" du RX à l'application doit améliorer le résultat final. (JT65-Hf et/ou CWskimmer pour mes essais) Pour des signaux "moyens", les résultats sont assez semblables à quelques dB près. Tout de même une très bonne note pour le FunCube Pro+ !
 

Rudi, HB9ARI


 


 

Toutes les infos sont ici:

 

 

Documents à télécharger:

 

 

Plugs-in SDR (fonctions supplémentaires)
Entre autres la gestion des fréquences, un scanner, etc:

 


 

 


1) Télécharger Dashboard
 

Il faut télécharger le logiciel de décodage de la télémétrie de FUNcube-1, qui s'appelle "Dashboard", ici:
http://funcube.org.uk/working-documents/funcube-telemetry-dashboard/

 

Cliquer sur FUNcube Dashboard Installer v809 et le logiciel se télécharge dans le répertoire Windows par défaut appelé "Téléchargements". Le logiciel s'appelle "FUNcube_Dashboard_v809.msi". il faut le dézipper en cliquant sur la barre d'état (Dézipper tous les fichiers). Ceci fait, cliquer sur "setup.exe" afin d'exécuter l'installation et celle-ci se fait automatiquement. Créer un raccourci vers "Dashboard.exe" sur le bureau de Windows.

 

 

2) Enregistrer un passage complet du satellite avec SDRSharp
 

Dashboard peut recevoir directement la télémétrie de FUNcube-1 avec une clé FUNCube, il suffit pour cela de sélectionner "Capture from Funcube dongle" dans le menu "Capture".  Mais c'est plus confortable de faire ses premiers pas au moyen d'un passage préalablement enregistré. Pour cela, avec SDRSharp, il faut cliquer sur "Record" au début d'un passage du satellite et "End" lorsque celui est terminé, en général dans les 10 minutes après l'acquisition. Il faut enregistrer non pas seulement le son du signal reçu mais toute la bande de base (croix sur "baseband"), ce qui permet ensuite de sélectionner la fréquence voulue lorsqu'on "rejoue" le fichier, exactement comme si la réception se faisait en temps réel. C'est une des caractéristiques extraordinaires des récepteurs SDR. A la fin, de l'enregistrement, on obtient un fichier au format WAV des quelques centaines de ko selon la durée de l'enregistrement.

 

 

3) Liaison audio entre SDRSharp et Dashboard
 

Il faut ensuite relier la sortie du logiciel SDRSharp qui permet de luire un fichier WAV à l'entrée du logiciel Dashboard. Pour cela il faut télécharger le logiciel "Virtual Audio Cable" qui fera cette liaison par logiciel. On peut le télécharger gratuitement ici:

 

Ensuite, comme d'habitude, dézipper les fichier et exécuter "setup.exe" et tout se fait automatiquement. Faire ensuite un raccourci vers "audiorepeater.exe" depuis le bureau.

 

Il ne reste plus ensuite qu'à paramétrer les 3 logiciels pour les relier entre eux en audio. Pour cela:

 

a) dans SDRSharp:
Dans l'onglet "Audio", option "Output", mettre "Virtual Audio Cable".

 

b) dans Dashboard:
Dans le menu "Files, settings", mettre "Virtual Audio Cable" dans "Input device" et "Speakers" dans "Output device"et dans le menu "Capture", sélectionner "Capture from a sound card". De cette façon, Dashboard prendra son signal BF d'entrée à la sortie de SDRSharp, "Virtual Audio Cable" faisant la liaison.

 

c) dans Virtual Audio Cable:

Dans "Wave in", mettre "Line 1, virtual audio cable" et dans "Wave out" "Mapper de son Microsoft".

 

 

Toute la procédure est décrite très en détail dans ce document PDF en anglais:

 

Par la suite, il n'y aura plus besoin de démarrer le Virtual Audio Cable,  cela se fera automatiquement.

 

Pour que le décodage s'opère, il faudra régler la fréquence du SDRSharp afin que les deux tons de la télémétrie soient audibles. Ce sera Dashboard qui se centrera automatiquement si la croix sur "Auto tune" est mise. Il faudra cependant suivre la fréquence avec SDRSharp pour compenser la dérive doppler, come on le ferait si la réception se faisait en temps réel.

 

 

On verra alors les valeurs affichées sur l'écran se modifier lors de chaque décodage de paquet de données.

 

Michel Vonlanthen HB9AFO
Novembre 2013


Filtre avec un bout de coax

Il existe différentes méthode pour filtrer l'entrée d'un Funcube car ce dernier est sensible aux gros signaux hors bandes, ceux de la bande 88-108 MHz notamment. On peut acheter un filtre stop-bande, par exemple un Minicircuit MS108:
http://217.34.103.131/pdfs/BSF-108+.pdf

Ou alors fabriquer un filtre stop-bande (notch filter) avec un quart d'onde de câble coaxial: un connecteur Té à l'entrée du Funcube et sur la seconde sortie, un bout de câble coaxial taillé au quart d'onde sur la fréquence à éliminer dont on laisse l'autre extrémité en l'air. Le trou est de faible profondeur et large mais cela fonctionne parfaitement pour l'application envisagée.

Voir exemple vidéo ici (de M6GTG):
http://nerdsville.blogspot.ch/2012/05/rtlsdr-part-4-cutting-out-noise-using.html

 

Formule

L = 300 / F * 0.66 * 0.25


Où:
L = longueur du câble en mètres
F = fréquence centrale du filtre en MHz
0.66 est le coefficient de vélocité
0.25 pour obtenir un quart d'onde

 

Par exemple, filtre centré sur 100 MHz (en gros milieu de la bande FM):

L = 300 / 100 * 0.66 * 0.25 = 49,5 cm

Janvier 2014


SDR, what else ? (Quoi d'autre?)

Evolution vers d'autres SDR

On peut utiliser des clés USB prévues pour la réception TV DVB-T utilisant un chip RTL2832U:
http://sdr.osmocom.org/trac/wiki/rtl-sdr
 

 

L'avantage de ce type de clé est sa largeur de bande, dans les 2 MHz, contre 192 kHz max pour le Funcube. Ce dernier est cependant mieux adapté aux bandes amateur puisqu'il dispose de filtres HF.

Les prix sur E-Bay:
http://www.ebay.com/bhp/realtek-rtl2832u

Source d'informations:

http://superkuh.com/rtlsdr.html

Tutoriel:
Comment utiliser une clé TNT pour la transformer en récepteur SDR (A.Cazaux, 18.8.2012):
http://blog.alexandrecazaux.fr/wp-content/uploads/2012/08/TutorieldutilisationdunRTL2832UavecSDR-2.pdf


Récepteur GPS-Galileo très bon marché

Un projet intéressant autour de ce genre de hardware est le projet GNSS-SDR (Global Navigation Satellite System-Software Defined Receiver) dont le but est de développer un récepteur GPS (Aussi Galileo) performant et super-bon marché. Sa description est ici:
http://www.gnss-sdr.org/documentation/gnss-sdr-operation-realtek-rtl2832u-usb-dongle-dvb-t-receiver


Voici la traduction de son introduction:

"Cet article décrit ce qui est probablement l'une des façons les plus économiques de travailler avec des signaux 
en temps-réel dans le domaine GNSS-SDR. C'est un produit réalisé à partir des efforts de beaucoup de gens, la première source ayant été le noyau V4L/DVB développé par
Antti Palosaari, qui a découvert un mode opératoire non.-documenté  de quelques dongles USB DVB-T (TNT, Télévison Numérique Terrestre) basés sur le Realtek RTL2832U chipset, les autorisant à être utilisés comme récepteurs SDR bon-marché. La caractéristique-clé de3 ce circuit est qu'il permet de transférer des échantillons I/Q bruts à l'ordinateur-hôte, ce dernier étant alors responsable de la démodulation DAB/DVB+/FM. C'est une grande nouvelle pour le récepteur GNSS puisqu'il couvre la bande de fréquences désirée.

Le RTL2832U génère des échantillons I/Q sur 8 bits avec une cadence d'échantillonage de 3.4 MS/s selon ses spécifications. La plus haute vitesse testée  sans perte d'information est cependant 2.8 MS/s. La gamme de fréquence est hautement dépendante du tuner utilisé. Les dongles qui incorporent l'Elonics E4000 offrent la gamme la plus étendue, de 50 MHz à 2.2 GHz environ (avec un trou). Plus d'informations sur la compatibilité des circuits se trouve sur OsmocomSDR Wiki.


Les canaux GNSS de Galileo E1 et de GPS L1 sont centrés sur 1575.42 MHz, et cette bande est couverte par le circuit-intégré du tuner E4000. Le logiciel GNSS-SDR peut être configuré pour utiliser un chip RTL2832U comme source du signal et ce qui est une opportunité bon-marché (entre 20 et 25 Dollars) de construire un récepteur GPS L1 et bientôt Galileo E1. Cet article en donne les détails ainsi que les performances mesurées."


Pour aller plus loin

L'amélioration des performances passe par une électronique développée spécialement en vue de réaliser un récepteur SDR multimodes et multibandes. L'OsmocomSDR en est un:
http://sdr.osmocom.org/trac/
 

 

Il est bon marché et fonctionne avec des logiciels libres totalement gratuits. La première version, travaillant à 1,2 MS/s peut être achetée ici pour 90 Dollars. Son équipe de développeurs a un modèle encore plus performant en préparation. Il a été conçu par Stefan Reimann (SR-Systems), qui a développé l'émetteur DATV bien connu de la même firme) par Christian Daniel, Matthias Kleffel and Thomas Kleffel of Maintech (design général, FPGA, rum-ba) et par Harald Welte of Sysmocom (développement du firmware sam3u).


Janvier 2014


 

Retour