Mini-expédition ATV 10 GHz à 3000 mètres

Retour

Nous sommes montés, Charlie HB9VJS et moi (+ les xyl), au glacier des Diablerets dans les Alpes vaudoise le dimanche 23 février 1997. Le but était d'étudier les possibilités d'y établir une station-relais provisoire en vue de retransmettre des images de l'expédition d'août 1997 au Cervin (F6DXC). Après une montée périlleuse (crête de neige fraîche, vide à gauche, vide à droite et déconseillée par les gardiens du téléphérique) qui a vu HB9AFO à presque renoncer (mais que ne ferait-on pas pour l'ATV!...) et Charlie et Christine (VJS's xyl) gambader sur cette crête comme des chamois (!), nous avons dû changer une première fois d'emplacement, celui-ci étant masqué par l'ultime sommet du Scex Rouge dans la direction du Jura.

Après une courte descente à ski, nous nous sommes installés une crête plus solide, plus basse mais mieux dégagée dans la direction souhaitée. Malheureusement HB9DLH/P, situé à Mauborget, sur la pente du Jura au-dessous du Chasseron, ne recevait toujours pas nos images 10 GHz. Nous nous sommes déplacés encore une fois pour essayer de trouver un endroit plus favorable. Et nous l'avons trouvé au sommet d'un téleski, toujours sur la même crête mais plus haut et plus au Sud et là ça a marché. Rémy HB9DLH nous a reçu B5++ ainsi qu'Henri HB9VJU depuis son QTH de Senarclens, au nord-ouest de Lausanne. Une retransmission serait donc possible dans cette direction mais, malheureusement, le Cervin n'était plus visible de puis là et aucun bâtiment ne pourrait abriter un opérateur.

Les enseignements de l'expérience:

  • L'équipement de HB9AFO/P était composé d'un émetteur 10 GHz ATV de 40mW (kit DRO) et d'une antenne parabolique de 25cm de diamètre. Le tout était fixé sur les skis en guise de trépied à l'aide d'un pied à vis et à serre-joint (pas très pratique mais quand-même efficace et surtout léger à transporter). La fixation demanderait plus de rigidité, spécialement en cas de vent violent.
     
  • Le glacier des Diablerets (Zanfleuron), à l'instar de tous les sites des Alpes est superbe pour du ski mais où qu'on regarde, on voit de montagnes. Entre ces dernières apparaît quelquefois le Jura mais il faut bien viser!... C'est cette quadrature du cercle que nous devons résoudre pour pouvoir retransmettre des images depuis le centre alpin.
    Depuis une altitude de 3000 mètres, le Jura ne peut pas être franchi. Un essai avec F6FAT, à Châlon-sur-Saône, s'est soldé par un échec, une sommité proche étant dans la zone de Fresnel et les altitudes respectives, compte-tenu de la rotondité de la Terre, ne permettant pas la visibilité optique.

La liaison ATV est possible depuis le glacier des Diablerets mais pas la retransmission d'images venant du Cervin, à moins de les envoyer plus à l'Est, au Chasseral par exemple.

Nous avons fini la journée en exploitant à fond les possibilité des champs skiables, la neige y étant parfaite, le soleil présent et le pic-nic dévoré. Nous avons même pu faire la connaissance d'un superbe aigle royal, qui nous a survolé pendant quelques dizaines de secondes, majestueux, aux ailes quasi-immobiles, porté par le léger vent qui soufflait à ce moment-là. Un instant magique de communion avec la nature!...

Michel Vonlanthen HB9AFO/3 mars 1997