NBTV

Narrow Band TeleVision
Télévision à bande étroite


Retour

 

Ce mode de transmision d'images est intermédiaire entre la SSTV (Slow Scan TeleVision, télévision à balayage lent) et la FSTV ou ATV (Fast Scan TeleVision, télévision à balayage rapide). Il permet d'échanger des images qui bougent mais à basse résolution, et ce même sur ondes-courtes puisque le spectre occupé est moindre que celui nécesssaire pour transmettre la parole.

A noter que des essais de télévision plus rapides que la SSTV, la MSTV (Medium Scan TV), donc avec la transmission de mouvements, ont été faites notament par feu Don Miller W9NTP et Robert W0LMD en 1978. Ils ont diffusé pendant plusieurs années des images animées sur 28 MHz par l'intermédiaire d'une balise mais hélas sans suite car l'équipement  était compliqué à construire. Avec l'arrivée des logiciels SSTV-FAX, ces développements seraient intéressants à reprendre. La bande passante de la MSTV était d'environ 36 kHz, compatible avec la largeur de notre bande 28 MHz.


La norme:

L'association NBTVA (NBTV of America) a adopté le standard de 32 lignes avec un balayage vertical. Ce dernier commence en bas à droite de l'image et se termine en haut à gauche, identique à celui adopté par J.L.Baird. Ses images avaient un rapport de 3/7, ce qui est trop étroit aussi le rapport horizontal/vertical de 2/3 a été adopté. Le jack 3.5 mm est normalisé comme câble d'interconnection.
Conforme au standard TV, une inpulsion de synchronisation "plus noire que le noir" est envoyée à chaque fin de ligne, sauf à la fin de la 32ème, où cette absence d'impulsion de synchronisation redémarre le balayage vertical au début d'une image. 
A la base, les transmissions se font mécaniquement, à l'aide de disques de Nipkow. Actuellement, quelques logiciels permettent des expérimentations en 32, 48 ou 60 lignes, monochrome ou couleur mais le standard est de 2.6 images/sec de 32 lignes de 32 points. Le signal d'émission basse fréquence ne dépasse pas 1500 Hz et peut donc être en SSB ou FM, sur ondes-courtes et plus haut.
Une excellente article sur la NBTV se trouve dans le "TV-amateur" No 123 (en allemand).


Comment débuter en pratique:

Le plus simple est de commencer par l'émission et réception à l'aide des logiciels de ZL2APF. Commence par les télécharger sur le site d'ON1AIJ. Con (c'est le prénom de ZL2APF et ce n'est pas de ma faute s'il s'appelle comme ça. En plus, à voir ce qu'il développe, ce n'en est pas un!) a développé plusieurs logiciels pour PC et j'attends encore quelques informations de sa part pour les interfacer avec ma caméra. Télécharge RXFMTV32.EXE et TXFMTV32.EXE qui sont tous deux conçus pour la norme de transmision à 32 lignes. Ce sera vite fait car ils ne font chacun que quelques dizaines de kB et n'utilisent pas de DLL externes. Je les fais fonctionner moi-même sour Windows ME mais toutes les versions de Windows à partir de Win 95 peuvent les supporter.

Pour simplifier le travail et sérier les problèmes, la première phase consiste à générer une image NBTV et à l'enregistrer (sur un mini-disc en ce qui me concerne). Double-clique sur TXFMTV32.EXE pour démarrer le logiciel d'émission. La fenêtre suivante apparaît:

Ce logiciel transmet l'image qui se trouve cadrée dans l'écran de gauche de la fenêtre et qui se trouve quelque part sur l'écran de l'ordinateur. En fait ce logiciel transmet 32 points x 32 lignes d'une partie de l'écran sélectionnable avec les deux ascenseurs et dont les coordonnées X et Y apparaissent en haut à droite. Il faut cependant que l'image ne soit pas dans une autre fenêtre, dans Winword par exemple, l'idéal étant un fond d'écran. J'ai cependant trouvé une exception avec PaintShop, qui permet d'afficher une image utilisable avec TXFMTV32.
Ajuste le niveau de sortie de la carte du PC en cliquant "Ajust output". N'oublie pas de mettre une croix dans "Line sync on" afin de générer les tops de synchro lignes. Tu verras à l'usage que c'est très utile pour stabiliser l'image reçue.

Une fois quelques minutes d'image enregistrées, le premier essai consiste à injecter ces signaux dans la carte son du PC. Un simple câble suffit entre l'enregistreur et l'entrée ligne de la carte. Double-clique ensuite sur RXTVFM32.EXE pour afficher la fenêtre de réception que voici:

 

Un clic sur "Adjust input" permet de régler le niveau d'entrée de la carte son et tu verras immédiatement son effet sur l'image reçue. L'image affichée ci-dessus correspond à du souffle mais dès qu'un signal NBTV apparaît (à la norme 32 lignes je précise, sans cela aucune réception n'est possible avec ce logiciel) tu verras apparaître une "image", disons quelque chose sur l'écran, qui, en général, défile horizontalement et verticalement. En mettant la croix à "Sync on" (et en ayant fait de même en émission), l'image se stabilisera dans le sens vertical. Avec les réglages par défaut, les images générées  par TXFMTV32 (et seulement par lui) seront visibles et stables. Sinon il faut encore trouver la bonne position du potentiomètre à glissière "Slant adjust" afin que l'image ne soit plus en oblique. Ce réglage est très fin. Dans un premier temps, ne pas toucher 4 autres potentiomètres car leurs valeurs par défaut correspondent à celles du logiciel d'émission.
Le bouton "Frame picture" permet de cadrer l'image dans le sens horizontal car il y a fort à parier que tu aies une partie gauche de l'image à droite et le reste à gauche. Clique donc sur "Frame adjust" et tu verras l'image se décaler horizontalement. Lorsqu'elle sera bien cadrée, re-clique sur "Frame adjust".

Une fois que tu auras pu recevoir correctement tes images avec une liaison par fil, tu pourras passer à une liaison radio, sur deux mètres par exemple. Il te suffira d'injecter le signal sortant de l'enregistreur à l'entrée "modulation" de l'émetteur, soit à la place du micro (en adaptant correctement le niveau BF), soit sur une entrée ligne si ton transceiver en a une (utilisée généralement pour le packet radio). Pour un premier essai il te faudra un autre récepteur avec sa sortie BF reliés à l'entrée "ligne" de la carte son du PC. En tâtonnant un peu, tu trouveras facilement les bons réglages. Dans mon cas, la liaison radio est de moins bonne qualité que la liaison par fil mais, à-priori, on devrait pouvoir obtenir la même qualité avec une liaison HF de bonne qualité. Mais je n'ai pas encore eu le temps d'investiguer et nous en reparleront.

Les dernières étapes consisteront à transmettre des images animées provenant d'une caméra, à faire un QSO avec un correspondant équipé de la même manière et, finalement, à recevoir et à se faire recevoir par une station équipée d'un émetteur-récepteur mécanique. Il y a encore du boulot!...



Voilà la première image que j'ai générée et transmise sur 144 MHz.
C'est mon portrait, sous la neige, de la page d'accueil.
La prise de vue n'est pas terrible et manque de contraste mais
c'était mon premier essai et ce n'est déjà pas si mal que ça !...

 

 

HB9AFO/26 décembre 2001