Dissolution du SWISSATV
Le SWISSATV s'est auto-détruit !

Retour

L'assemblée générale extraordinaire qui devait décider du futur du SWISSATV a eu lieu le 9 novembre 2013 à Vich et 13 des 17 membres présents (sur 82) ont choisi de dissoudre leur association et de confier sa fortune et l'avenir de l'ATV en Suisse au groupe IAPC de Genève.  Le SWISSATV s'est donc auto-détruit malgré le fait qu'il existait une élégante solution de rechange !

 


De gauche à droite:
HB9VAB, HB9RZN, HB9RJV, HB9AQN, HB9STX, HB9BOT, HB9ANZ, HB9BBN, HB9IAM, F1JRZ, HB9GAR, F4CXQ, HB9DUG

 

 

Sur les 83 membres que compte l'association, seuls 17 membres s'étaient déplacés et 6 s'étaient excusés, dont le président et le secrétaire de notre société-soeur, l'ANTA. C'est malheureux à dire mais c'est le signe évident que l'activité associative n'intéresse plus grand monde. Je l'avais bien constaté au vu des maigres réponses reçues après l'envoi de mes mails, et je dois dire que j'avais même hésité à retirer mes candidature et proposition.

 

17 présents, soit 1/5ème de l'effectif seulement pour prendre une décision aussi capitale , c'est très très peu, c'est dire l'état de déliquescence de l'association !... Nos amis français n'étaient, eux, représentés que par 2 OM, mais cela pouvait se comprendre vu que  le SWISSATV était une émanation suisse.

 

Toute les discussions ont été "chaudes" quelquefois, mais toujours courtoises et amicales. Le PV de l'AG de mai a été accepté (17 voix pour) après que le président ait donné l'assurance à HB9AFO que sa demande de correction du PV de l'AG 2012 avait été corrigé selon ses voeux. Puis décharge a été donnée au comité pour sa gestion (17 voix pour). Les comptes provisoires devront encore être arrêtés et contrôlés pour que tout se termine dans les règles. HB9RZN et moi-même HB9AFO ont été proposés et élus à l'unanimité pour ce contrôle.

 

Puis le président Pierre-André Probst HB9AZN présenta la première option: la dissolution puis création d'une amicale qui ne suscita que peu de discussions hormis pour la destination de la fortune restante une fois l'association dissoute. Les présents ont eu de la peine à comprendre que si l'on confiait l'argent (8500 Fr) à "trois OM de confiance" comme le proposait le comité, les anciens membre SWISSATV en perdraient définitivement le contrôle puisque l'association à l'origine de ces fonds n'existait plus puisque dissoute.

 


Le comité démissionnaire: de g. à d.: Paul HB9RXV, Lucien HB9AKV et Pierre-André HB9AZN

 

Moi-même présentai ensuite la solution clé-en-mains que je proposais pour que l'association puisse continuer à vivre telle-quelle: primo la modification des statuts afin d'autoriser un comité même réduit à siéger et secundo élire les deux seuls candidats qui s'étaient présentés, Georges HB9RZN et moi-même HB9AFO. Ceci fait, l'association SWISSATV n'était plus dissoute d'office par le la Loi (car dans l'impossibilité de mettre sur pieds un comité statutaire de 3 membres) et aurait pu  continuer d'exister telle-quelle en toute légalité, et surtout avec les garanties que confère l'état d'association démocratique au sens du Code civil suisse.

 

Et peut-être même prospérer, c'était du moins l'espoir que j'avais, les nouvelles activités prévues, la gratuité de la cotisation, la légalisation du paiement des frais de fonctionnement des relais de l'ARALD, l'ouverture sans conditions de notre site web et la mise en route d'une gestion totalement électronique et simplifiée me semblait de nature à redonner un souffle nouveau à l'association.

 

Avec Georges, nous nous étions fait la promesse que si, dans une année, nous n'étions toujours que deux au comité, et que donc personne n'était venu nous rejoindre pour nous donner un coup de main, cela aurai signifié que le coup de jeune que nous espérions ne s'était pas produit. Nous en aurions alors tiré les conséquences et spontanément  demandé la dissolution de l'association. Dans le cas contraire, si l'assemblée le demandait, nous aurions remodifié les statuts dans l'autre sens afin de repasser à un comité minimum de 3 membres, ce qui avait été défait  pouvant être refait (c'était un souci de certains présents). De toute façon, et c'est ça le grand avantage d'une association démocratique, il n'y avait aucun danger d'autoritarisme ou de prise de pouvoir puisque toutes les décisions, y compris le budget, doivent être prises par des votes démocratiques en assemblée générale. En association, un comité seul n'a aucun pouvoir. Toutes proportions gardées, je vous rappelle la célèbre phrase du général De Gaulle "Mais bon Dieu, pourquoi voulez-vous, qu' à 68 ans, j'entame une carrière de dictateur ?"

 

Mon vieux copain Rodolphe HB9VAB, le président de l'International Amateur Packet Club présenta alors sa solution: la reprise par son association des 82 membres du SWISSATV, de sa fortune (8500 Fr) et de ses activités, après dissolution légale de cette dernière. L'ATV deviendrait alors une section technique dédiée à l'ATV au sein de l'IAPC (90 membres actuellement, contre 82 pour feu le SWISSATV), avec l'intégration d'un ou plusieurs membres "ATV" au comité IAPC (7 membres actuellement).

 

Lors de la votation à bulletins secrets qui suivit, c'est cette dernière solution qui l'emporta facilement avec 13 voix pour, le quorum, 2 voix allant à l'amicale et 2 à la solution AFO. Le comité demanda alors à l'assemblée l'autorisation de siéger jusqu'à l'AG IAPC d'avril 2014 afin de liquider les affaires courantes, ce qui fut accepté avec 16 voix pour et une contre.

 

 

La suite (Cette partie du texte a été re-écrite après le communiqué de HB9DUG du 8 mars 2014)

 

La pire des solutions eut été la transformation de l'association en amicale, car là rien n'aurait garanti quoi que ce soit pour le futur. Nous y avons échappé mais la solution retenue est, à mon avis, une grosse erreur. Pourquoi auto-détruire une association qui avait une solution de rechange pour continuer à vivre et dont l'activité aurait pu reprendre ? 

 

C'est assez incompréhensible à mes yeux. On aurait au moins pu tenter le coup quitte à intlgrer l'IAPC après une année d'essai. Mais bon, la décision a été prise démocratiquement avec une large majorité des présents, il n'y a donc plus lieu d'y revenir, c'est définitif.

 

Une constatation intéressante en passant: 12 membres SWISSATV sont également déjà membres de l'IAPC aux dires de son président. 10 d'entre eux étaient présents à l'AG et ont bien-sûr voté en faveur de la variante "IAPC". Ca ne change rien mais c'est intéressant de voir comment une minorité déterminée (10 membres IAPC sur les 17 participants à l'AG) peut imposer sa volonté en profitant de l'absence des 4/5èmes des membres. Dans tous les cas, les absents se sont faits un superbe auto-goal en privant l'assemblée générale de leurs voix !

 

Pour la suite, dans un premier temps le caissier effectuera la clôture des comptes et nous les fera contrôler, à HB9RZN et moi. L'intégration de feu le SWISSATV sera alors proposé à l'AG IAPC du 5 avril 2014 et tout sera consommé.

 

Les 83 membres SWISSATV deviendront alors automatiquement membres à part entière de l'IAPC (sauf s'ils y renoncent par écrit) et devront payer une cotisation de 60 Fr/an. La fortune du SWISSATV, dans les 7400 Fr, sera transférée à l'IAPC mais restera à disposition des activités ATV sur un compte séparé. Michel HB9DUG sera intégré au comité IAPC et sera  responsables de l'animation ATV au sein de cette organisation. Il tiendra à jour le site web swissatv.ch, qui sera renommé en "SWISSATV, powered by IAPC". 

 

L'association SWISSATV n'existe plus en tant que telle, une belle histoire a pris fin ! A titre personnel, ceux qui s'adonnent à l'ATV vont certainement continuer à le faire, il n'y a pas besoin d'association pour cela. Mais nous ne nous retrouverons plus aux AG et meetings ATV. C'est un grand regret pour moi car, maintenant, où vais-je pouvoir rencontrer mes copains spécialisés en ATV ? Quelques-uns par-ci par-là dans les autres clubs mais plus en grande concentration dans un club dédié à l'ATV, notamment pour les copains français qui venaient nombreux assister à nos meetings. Il reste bien l'ANTA, mais elle est également au bord de la déliquescence.

 

Quant-à l'intégration à l'IAPC, les comités ont choisi Michel HB9DUG pour le poste de responsable ATV au comité IAPC. Il n'y a pas eu de consultation publique mais ce choix sera certainement entériné par l'AG IAPC du 5 avril car il est peu probable, dans ces conditions, qu'un autre candidat ne s'annonce.

 

C'est dommage tout de même que cette reprise du SWISSATV se fasse de manière si peu ouverte, tout étant préparé à l'avance dans le plus grand secret. J'y vois là la main du comité sortant dont la méthode de travail est de préparer les choses en secret et ne les publier qu'une fois que tout est décidé et terminé. Du point de vue de l'efficacité de gestion d'une entreprise c'est évidemment le système de direction le plus efficace puisqu'il supprime toutes les  discussions et les contradictions. Mais est-ce là la meilleure façon d'animer une association de bénévoles? Je ne le pense pas. "Animer" signifie faire participer les membres à l'élaboration des projets, y compris, et surtout, aux étapes de préparation. La discussion fait partie du plaisir de participer à la vie d'une association et là nous en sommes privés. C'est ce que j'ai souvent reproché aux membres du comité sortant Swissatv et Arald. Et malheureusement il faut bien admettre que j'avais raison puisque nous en sommes arrivés à auto-détruire notre association. Le consortium Arald subira probablement le même sort lorsque ses 3 membres ne seront plus en mesure de continuer leurs activités.

 

D'autre part, il est certain que la majorité des membres, étrangers notamment, ne passera pas à l'IAPC à cause du montant élevé de la cotisation, ce qui les obligera à payer trois fois plus (60 Fr au lieu de 25) pour avoir moins de prestations. Noyés dans une majorité de mordus de packet radio et de techniques numériques, il n'est pas sûr que les fans d'ATV y trouvent leur compte. Arriveront-ils, en étant fortement minoritaires, à faire passer leurs propositions en assemblée générale ? Je peux me tromper (et même je l'espère), mais j''estime à un maximum de 27 le nombre de membres qui suivront leur comité à l'IAPC, y compris les 12 qui en font déjà partie. L'IAPC pourrait donc passer de de 90 à 105 membres, en récupérant au passage la fortune de feu le SWISSATV.

 

Pour être juste, il y a quand-même un avantage à se fondre dans l'IAPC. Ce n'est pas le travail administratif nécessaire à la gestion d'une association démocratique, ça nous aurions pu continuer à le faire nous-mêmes. Mais le fait d'être incorporés à un autre monde, celui du packet et des techniques de radio numériques, fera peut-être découvrir de nouveaux modes de trafic aux mordus d'ATV, et éventuellement vice-versa. Mais rappelons-nous tout de même la forte parole de Coluche "Quand tu mélanges un jaune d'oeuf avec un blanc, quelle est la couleur finale du mélange?".

 

Quant-à moi, je n'irai pas à l'IAPC, je l'ai dit, les transmissions de données numériques ne m'intéressent pas. J'en ai fait pendant de longues années en tant que membre du SWISS-ARTG dont j'étais le correspondant romand. Je n'ai pas envie de me taper des assemblées où on discute à 90% de ces modes-là (que je ne méprise pas, je le précise, mais à chacun son truc, c'est tout). Je vais simplement utiliser le temps-libre que je récupère en n'ayant plus à me préoccuper d'une organisation à faire de l'ATV. Je crois bien que ceux qui ont refusé ma proposition m'ont rendu un grand service finalement, car lorsqu'on a son avenir derrière soi, le temps restant devient des plus précieux.

 

Mais tout-de-même, quel gâchis ! Ce samedi d l'AG j'ai eu du plaisir à rencontrer pour la dernière fois 16 de mes copains, ATV'istes, et cela m'a fait grand plaisir. Mais hélas, 13 d'entre eux ont été les fossoyeurs d'une association qui a été le fer de lance de l'ATV internationale pendant 19 ans. C'était votre choix les copains et je le respecte, mais vous ne m'empêcherez pas de penser que le SWISSATV aurait très bien pu continuer sa vie et prospérer, pour le plus grand plaisir de tous.

 

Vous avez fait une grosse connerie !

 

73

michel hb9afo

 

PS:  Je précise que le texte ci-dessus n'est qu'un compte-rendu personnel de l'AG.