Premier QSO ATV 10 GHZ en rain scatter

 

Retour
 

Le 2 mai 1998, en portable à la Praz (pied du Jura), j'ai pu réaliser un QSO ATV 10GHz avec F5DB en réflexion contre un nuage de pluie (rain scatter). Ce phénomène est généralement mis à profit par ceux qui trafiquent en SSB ou CW, donc à bande étroite, pour réaliser des longues distances par effet de réflexion mais c'est la première fois, à ma connaissance, qu'il est mis en évidence en télévision amateur.
 

Je me trouvais donc à La Praz, au pied du Jura, à une altitude de 1000 mètres environ et tentais de faire la liaison ATV 10GHz avec F5DB, distant d'une cinquantaine de kilomètres. Généralement je le reçois B5 couleur à cet endroit et, ce jour-là, je ne le soupçonnais même pas. Il faut dire que le QTH de Bernard est situé en altitude, à La Roche-sur-Foron (74), à environ 800m d'altitude, et que nous sommes séparés par une chaîne de montagne, les Voirons, qui culmine à quelque 1200 m. Nous expliquâmes cela par le fait qu'un nuage de pluie passait entre nous et qu'il formait un écran total pour le 10GHz.
 

Le vent soufflait d'Ouest en Est et je pouvais voir ce nuage se déplacer rapidement. Je tentais alors d'établir la liaison avec Rémy HB9DLH, qui se trouvait en portable sur le plateau vaudois, plus à l'Est, à une quarantaine de kilomètre. Ce fut fait sans problème mais, en tournant mon antenne, quelle ne fut pas ma surprise de découvrir que je recevais maintenant F5DB B5++ en dirigeant mon antenne en direction du nuage de pluie, qui se trouvait maintenant sur Lausanne, donc avec sa limite Ouest sur la ligne HB9AFO/P-F5DB. L'azimut était flou, +-30%, de même que le site (je devais viser vers le haut, dans la direction du nuage). Le signal ATV était très QRO mais affecté d'un QSB très rapide (5 Hz environ) qui le faisait passer de B0 à B5. Malgré cela, la mire de bernard était tout-à-fait identifiable, grâce à la persistance rétinienne de l'oeil. F5DB devait pointer son antenne comme d'habitude, le phénomène "rain scatter" étant transparent pour lui. A noter que le nuage se trouvait beaucoup plus près de chez moi que de chez lui.
 

De son côté, HB9DLH (au Châtelard) ne constatait pas ce phénomène et ne recevait aucun signal de F5DB. Mais il n'était pas dans le même axe que moi par rapport à Bernard.
Le phénomène a duré quelques minutes, le temps que le nuage se déplace et quitte la zone de réflexion, une quinzaine de minutes environ. Après cela, j'ai pu recontacter F5DB avec mon antenne dans la direction habituelle pour lui.

 

A ma connaissance, c'est la première fois qu'un phénomène de "rain scatter" est utilisé pour établir une liaison à bande large, en ATV en l'occurrence. Rien n'a jamais été publié mais peut-être que d'autres OM ont aussi constaté ce phénomène. Si c'est le cas, faites-le moi savoir car il serait intéressant de cerner un peu plus les conditions d'établissement de cette propagation particulière, qui pourrait nous réserver de bonnes surprises.

 

Michel Vonlanthen HB9AFO/1998.06.08